Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

MILICIENSDEMONTCALM
miliciensdemontcalm

Les Miliciens et Réguliers du Marquis de Montcalm..."MRMM"... sont un groupe d’amateurs férus de l’histoire du Québec, période Nouvelle-France, qui font revivre la vie quotidienne des coureurs de bois, des habitants, des amérindiens et des militaires du XVIIième et XVIIIième siècle.
PPD
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- PERSONNAGES
- PRÉSENTATION/ORDRE DE ST-VERAN
- AGENDA/BOTTES DU MARQUIS
- ALBUM PHOTOS
- ÉVÉNEMENTS

5 DERNIERS ARTICLES
- DÉMÉNAGEMENT...
-
- VERSAILLES
- CHEVALIER GILLES PROULX
- ORDRE DE SAINT-VÉRAN
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- 300 ans après, le Marquis de Montcalm fait encore parler de lui
- DÉMÉNAGEMENT...
- PLAMONDON TONNELLERIE 5
-
- LES BOTTES DU MARQUIS 9...
- CHEVALIER GILLES PROULX
- SEIGNEURIALES DE VAUDREUIL-DORION 2012
- CANADIENS SELON BOUGAINVILLE
- ORDRE DE SAINT-VÉRAN
- FRANCHES DE LA MARINE

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
<< Octobre >>

BLOGS FAVORIS
1.Quebecvudusol
2.Ononthio-montmagny
3.Ruinesetdecombres
4.Graffitis-quebec
5.Trucsdegrandmere
Ajouter miliciensdemontcalm à vos favoris

LIENS FAVORIS
- denver limousine
- film streaming
- serie film streaming
- film serie
- film a voir
- manga streaming movie
 EN HOMMAGE À JEAN-GUY PINEL Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

EN HOMMAGE À JEAN-GUY PINEL

Souvenirs de la dernière animation historique de JGP, un des pères fondateurs des MRMM.

Ajoutée par le  9 avril 2011

Les Miliciens et Réguliers du Marquis de Montcalm à la Batterie Royale durant les Fêtes de la Nouvelle-France, 4 au 8 août 2010.

http://www.youtube.com/watch?v=G6ofh0rTmgQ


  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-03-2012 à 16h15

 QUÉBEC SUR UN PIED DE GUERRE Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Juin 1756; Québec est sur le pied de guerre. Ses rues grouillent de soldats français, de réfugié acadien, de guerrier indiens. Le marquis de Vaudreuil premier gouverneur de la colonie née au Canada a une très bonne idée de comment faire la guerre en Amérique, les Canadiens le respect et les indiens on sa confiance mais Versailles en a décidé autrement et confie le commandement des opérations militaire au Marquis de Montcalm.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-03-2012 à 15h46

 MESSE COMMÉMORATIVE DU 300e Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

MESSE COMMÉMORATIVE DU 300e

Ajoutée par le  6 mars 2012

Extraits de la messe dite le 29 février 2012 en l'église de Notre-Dame de Vauvert (30-Gard), pour commémorer le tricentenaire de la naissance du marquis de Montcalm.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-03-2012 à 15h33

 300e Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Montcalm à la tête de ses troupes sur les plaines d’Abraham.

Aquarelle de William Jefferys.

300e anniversaire de naissance du marquis de Montcalm

Par Gabriel Racle – Semaine du 28 février au 5 mars 2012

Comme nous le verrons au fil des semaines, l’année 2012 est riche en anniversaires, heureux ou malheureux, et celui de la naissance du marquis de Montcalm est l’un d’eux, qui nous intéresse puisque son nom est relié à une page d’histoire de la Nouvelle-France.

Carrière militaire

Louis-Joseph de Montcalm, «marquis de Montcalm, seigneur de Saint-Véran, Candiac et autres lieux, baron de Gahiac», est né au château de Candiac, fondé entre 1629 et 1632 par Louis II de Montcalm, près de la ville de Nîmes, dans le sud de la France, le 28 février 1712, il y a donc 300 ans.

Ses ancêtres, à l’origine des nobles de robe, ainsi appelés parce que leurs représentants portaient la toge (juges, avocats, juristes…) étaient devenus des nobles d’épée, occupant des fonctions militaires.

Conformément à la tradition familiale, Louis-Joseph est introduit très jeune dans le monde militaire. Même s’il possède le titre de capitaine, charge achetée à grand prix, dès 1729, il ne commence à servir sous les armes qu’à partir de 1732.

Il participe alors à différentes campagnes militaires: la guerre de Succession de Pologne (1733-1738), engagée par le roi français Louis XV contre l’empire germanique, pour soutenir son beau-père Stanislas Leszczinski; la guerre de Succession d’Autriche (1740–1748), encore sous Louis XV, qui lui permettra d’acquérir le titre de colonel en 1743 et le verra combattre en Italie. Il sera blessé deux fois et fait prisonnier en 1746.

En Nouvelle-France

Apparemment, rien ne prédestinait le marquis de Montcalm à se retrouver un jour en Nouvelle-France, à laquelle, semble-t-il, il ne portait aucun intérêt.

Le hasard en décida autrement. La guerre de Sept Ans (1756-1763) avait éclaté et pris la forme d’un conflit mondial, comme il s’en trouvera d’autres par la suite.

«Ce conflit opposa principalement le Royaume de France au Royaume de Grande-Bretagne d’une part, l’Archiduché d’Autriche au Royaume de Prusse d’autre part.

Cependant, par le jeu des alliances et des opportunismes, la plupart des pays européens et leurs colonies se sont retrouvés en guerre.

Le début de la guerre est généralement daté au 29 août 1756 (attaque de la Saxe par Frédéric II), bien que l’affrontement ait débuté plus tôt dans les colonies d’Amérique du Nord avant de dégénérer en guerre ouverte en Europe.»

Les hostilités s’étaient ainsi étendues en Amérique du Nord, entre Britanniques et Français. Le 10 septembre 1755, le commandant des troupes régulières françaises et de leurs alliés indiens au Canada, le baron de Dieskau, officier français d’origine saxonne, est défait et capturé à Fort Edward par les Anglais. Le marquis de Vaudreuil, gouverneur général de la Nouvelle-France depuis le 10 juillet 1755, demande un officier général pour remplacer le baron Dieskau.

Mais aucun officier général ne voulait partir pour cette lointaine destination, d’autant que la guerre allait toucher l’Europe et qu’ils pensaient pouvoir s’y illustrer. En cherchant dans les rangs inférieurs, apparaît le nom de Montcalm, auquel offre lui est faite. Il s’était bien illustré dans des batailles, mais n’avait jamais exercé de commandement sur un théâtre d’opérations.

Ambitieux peut-être, courageux certainement, il accepte et il est nommé maréchal de camp en 1756, pour partir commander les troupes du gouverneur général Vaudreuil sur les champs de bataille.

Batailles

Sous son commandement, les premiers affrontements contre les Britanniques sont d’importants succès.

Au début d’août 1756, il capture et occupe le fort Oswego, sur la Rive-Sud du lac Ontario, fait 1700 prisonniers et s’empare de 121 canons, ce qui réduit la pression anglaise dans la région. Au début d’août 1767, c’est une autre victoire avec la prise du fort William Henry.

En juillet 1758, c’est la bataille de Fort Carillon, au sud du lac Champlain. Les troupes de Montcalm, bien que très inférieures en nombre aux troupes anglaises, remportent une autre bataille très sanglante, avec plus de 3000 victimes, dont 2000 Britanniques.

Puis, en juillet 1759, c’est la bataille de Beauport, qui tourne à l’avantage des troupes de Montcalm et oblige le général anglais James Wolfe à se replier avec quelque 440 morts et blessés.

Fin

Mais en septembre 1759 a lieu la bataille des plaines d’Abraham, perdue cette fois par Montcalm, et qui marque la fin du régime français en Nouvelle-France.

Montcalm avait remporté quatre victoires avant d’être battu et mortellement blessé devant les murs de Québec le 13 septembre 1759.

L’allant et le panache dont il avait fait preuve dans la bataille, sa mort héroïque, firent taire la plupart des critiques pour garder l’image d’un grand soldat, que le Dieu des batailles aurait abandonné.

À l’agonie, il aurait eu une petite discussion avec son chirurgien:

«Combien de temps me reste-t-il à vivre?

— Quelques heures à peine.

— Tant mieux, je ne verrai pas les Anglais à Québec.»

Sa devise était: «Mon innocence est ma forteresse.

http://www.lexpress.to/archives/7787/#haut

 

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-03-2012 à 15h14

 TRICENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE MONTCALM Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

TRICENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE MONTCALM

La délégation générale du Québec a offert une plaque commémorative

pour le tricentenaire de la naissance du Marquis de Montcalm

à la ville de Vestric-et-Candiac, le samedi 3 mars 2012.

http://www.promo-montcalm.fr/#

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 13-03-2012 à 15h05


|<< <<<  8   9   10   11   12  | 13 |  14   15   16   17   18   19  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 13-12-2006 à 04h46 | Mis à jour le 13-07-2015 à 10h38 | Note : 8.09/10